DÉSINFECTION CLASSIQUE VS DÉSINFECTION ZOONO:

Zoono est un désinfectant nouvelle génération qui va rendre les surfaces ou la peau bactériologiquement propre sur de longue durée.
 
PRODUITS DE DÉSINFECTION CLASSIQUE:
Les produits quotidiennement utilisés pour la désinfection ont ce que l'on appelle un "effet de choc". L'effet de choc garantit que le virus est désactivé dans le temps le plus court possible (désinfection d'une surfaces contaminée) mais il ne garantit pas que la surface ne soit pas réinfectée. 
Leur efficacité est immédiate mais non durable et leur toxicité est élevée.
PRODUITS DE DÉSINFECTION ZOONO:
Les produits Zoono agissent avec un "effet résiduel": L'effet résiduel est celui qui se produit lorsque l'agent désinfectant reste sur la surface pour retarder le plus longtemps possible une nouvelle infection (maintien de la désinfection d'une surface).
Leur efficacité est immédiate et durable dans le temps avec une toxicité faible.
 
De ce fait, au lieu de tuer les virus et les bactéries grâce à des produits très abrasifs (alcool, javel...), Zoono va détruire les virus et les bactéries grâce à la ionisation. Ce procédé unique permet non seulement de détruire ces bactéries et virus de manière efficace et durable mais aussi de créer une barrière continue contre ces derniers. Ainsi, la surface traitée est protégée sur de longue période  et devient non contaminable non contaminante.


COMPOSITION DES PRODUITS ZOONO:

Les produits Zoono sont composées d'eau purifiée et désionisée et d'un composé anti microbien.

La solution est incolore, inodore et non lessivable et peut être utiliser dans les environnements domestiques et industriels. 

La base de la formulation Zoono Microbeshield est un composé d'ammonium quaternaire qui provient du sable naturel, le processus est synthétique.

L'efficacité réside dans la technologie derrière le composé d'ammonium quaternaire qui permet à Zoono de rester actif et de continuer à tuer les agents pathogènes pendant de longues périodes.

 

FONCTIONNEMENT DU BOUCLIER ZOONO:

 

L'analogie la plus simple est que des «aiguilles» anti microbiennes sont formées sur la surface qui sont fortement chargées positivement et, à la suite de cette charge, la structure moléculaire chargée négativement des micro-organismes est attirée vers les « aiguilles » et la paroi cellulaire et la membrane sont lysées; l'organisme est alors tué et le processus se poursuit.

Lorsqu'il est appliqué sur une surface par pulvérisation, essuyage ou «nébulisation»; Zoono laisse derrière lui une couche monoléculaire qui adhère en permanence à la surface. Ces molécules sont des polymères antimicrobiens à base de silane qui se lient de manière covalente à la surface formant une barrière de broches microscopiques chargées positivement.

Les broches microscopiques chargées positivement attirent et transpercent les agents pathogènes chargés négativement. Les broches rompent les parois cellulaires. Cela provoque la rupture du pathogène avec un effet mortel. La couche de broches anti microbiennes moléculaires continue à travailler pendant de longues périodes sur les surfaces. Le nettoyage de routine doit se poursuivre afin que Zoono puisse continuer à fonctionner à ses performances optimales. Le nettoyage de routine ne perturbe ni la molécule Zoono ni son activité anti microbienne.

TOXICITÉ DE ZOONO MICROBE SHIELD:

Des études de toxicité réalisées par des laboratoires indépendants montrent la non toxicité de ses solutions. De plus, notre produit Zoono Microbeshield (surface) dispose de la norme de contact alimentaire et peut donc être utilisé dans l'industrie agro alimentaire.

Les solutions Zoono sont aujourd'hui utilisées dans le domaine médical, agro alimentaire, la petite enfance et plus globalement dans toutes les industries.

Utilisez Zoono permet de se prémunir des risques liés à l'utilisation de produits chimiques (inhalation de produit dangereux, brûlures, ...) et permet de d'avoir un impact positif sur la planète (produit biodégradable).

 

LA SOLUTION POUR LIMITER LA PROPAGATION DES VIRUS, GERMES ET BACTÉRIES PAR LE CONTACT

Les études montrent que 80 % des germes sont transmis par le toucher. Il est  donc largement reconnu que les surfaces communes représentent une source importante de contamination microbiologique et sont devenues des facteurs majeurs dans la lutte contre les infections croisées.

Les bactéries, virus, champignons et levures contaminent les surfaces et peuvent former des biofilms résistants aux processus d'hygiène, à savoir le nettoyage et la désinfection. Les agents pathogènes nocifs peuvent être transférés au toucher ou même dans l'air sous forme de minuscules gouttelettes. La contamination croisée aérienne (gouttelettes) est particulièrement importante non seulement pour les infections virales, mais aussi pour les infections causées par des spores telles que C.diff. Les bactéries peuvent être trouvées dans le sol et dans les systèmes d'eau (en particulier E. coli, Pseudomonas, etc.) et le risque augmente pour toute personne de la communauté ayant un faible niveau d'immunité.

Les méthodes traditionnelles de destruction des agents pathogènes (poisons ou déshydratation via l'alcool) ne sont plus efficaces - comme en témoigne l'évolution des superbactéries (agents pathogènes résistants aux antibiotiques / résistants aux méthodes traditionnelles de désinfection).